Côte d’Ivoire : qui succédera à Amadou Soumahoro à la tête de l’Assemblée nationale ?

Côte d’Ivoire : qui succédera à Amadou Soumahoro à la tête de l’Assemblée nationale ?

L’élection du successeur du président de l’Assemblée nationale, décédé le 7 mai à Abidjan, aura lieu le 7 juin. Jeune Afrique révèle les noms des premières personnalités pressenties.

La disparition d’Amadou Soumahoro a mis un terme à l’intérim assuré en son absence, ces derniers mois, par Adama Bictogo, le secrétaire exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti présidentiel.

En effet, le règlement de l’Assemblée nationale prévoit qu’en cas de vacance, le remplacement du président est assuré par le plus âgé des vice-présidents où à défaut, le suivant. C’est donc Aminata Kamara-Tounkara qui a temporairement pris la relève. L’élection du successeur de Soumahoro aura lieu le 7 juin et les candidats seront ouvertes du 16 au 24 mai.

Candidat commun ?

Au sein du RHDP, le chef de l’État, Alassane Ouattara, qui est aussi le président du parti, sera à la manœuvre. Selon nos sources, plusieurs noms circulent déjà sur la short-list de la formation, à commencer par ceux des ministres Kandia Kamissoko-Camara (Affaires étrangères) et Anne Désirée Ouloto (Fonction publique).

Le député Mamadou Diawara, doyen d’âge du parlement, est également pressenti – mais il est actuellement souffrant. Le favori est pour l’heure Adama Bictogo, même si celui-ci entretient des rapports difficiles avec certains caciques du parti présidentiel. Lors de son intérim à l’Assemblée nationale, il avait par ailleurs délogé Vamé Touré, le directeur de cabinet de Soumahoro, de ses bureaux pour s’y installer, un geste qui avait été mal perçu à la présidence.

L’opposition et notamment le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) de Laurent Gbagbo, envisagent d’avoir un candidat commun. Mais aucun choix n’a, pour le moment, été fait. Gbagbo séjourne en Europe depuis le 7 mai et Bédié se trouve sur ses terres de Daoukro, dans le centre du pays.

Source: Jeune Afrique

Pin It